Les 14 et 15 novembre 2018 s’est déroulée la 2e session de formation des Référents qualité en prévention promotion de la santé, organisée par la FEMAS Hauts-de-France. Infirmières, podologue, kiné, sage-femme, médecins généralistes, diététiciens, pharmarcien, coordinateurs… le séminaire a permis de réunir une véritable équipe pluriprofessionnelle à Arras ! C’est Monsieur Patrick Vuattoux, Vice-président à la FFMPS et le Dr Laurent Verniest, Président de la FEMAS Hauts-de-France qui ont animé cette session.

Une première journée sur les thématiques dépistage des cancers, et tabac

Jeudi, après avoir fait connaissance, de petites activités ont permis de lancer les discussions sur le sujet des rôles/positionnements de chacun au sein d’une équipe. Qui est leader, qui est suiveur ? En quoi consiste le rôle du référent qualité ?

Nous avons ensuite accueilli Mme Marie-Laure Forzy , médecin coordinateur chez Opaline 62, structure de gestion des dépistages organisés des cancers du Pas-de-Calais. Elle est venue échanger avec les participants, et alimenter les réflexions portant sur les moyens d’agir afin d’augmenter les taux de participation aux dépistages. L’après-midi, c’est Mme Marie Deprecq, infirmière tabacologue chez Hauts-de-France Addictions, qui est venue parler du sevrage tabagique. Mme Deprecq a présenté les actions, accompagnements et formations proposés par Hauts-de-France Addictions ainsi que les données principales sur le tabac en région. Les animateurs ont enchaîné sur un atelier brainstorming autour de la question  « à quel mot/expression associez-vous le mot tabac ? ».

Brain storming
brain storming

Une technique d’animation simple, mais qui a permis de mettre en avant certaines tendances, de lancer les discussions et d’échanger autour des expériences et constats de chacun.

En fin d’après-midi, il était temps de nous attaquer à la méthodologie de projet ! Et l’une des étapes décisives de la démarche projet, c’est la définition des objectifs. Ceux-ci doivent être clairs, pertinents, cohérents. Ils doivent nous permettre de savoir vers quoi nous souhaitons aller, comment, dans quelle temporalité… bref donner un bon aperçu du projet. Nos animateurs ont donc tâché de présenter aux participants les outils qui pourront les aider à savoir si leurs objectifs sont bel et bien satisfaisants !

Après ce riche programme, la journée s’est achevée par une petite activité… que nous ne décrirons pas afin de garder le suspense pour les futurs référents qualité de 2019 ! En indice, cette photo un peu énigmatique…

pelote
Une bonne nuit de sommeil, et vendredi matin c’était reparti  sur les thématiques vaccination et dépistage des troubles neurosensoriels chez l’enfant…

La matinée qui portait sur le thème de la vaccination s’est organisée autour d’une nouvelle activité, un jeu de rôle durant lequel chacun s’est projeté dans une situation fictive. Encore une fois on ne vous en dit pas trop, mais en tous cas tout le monde n’était pas d’accord sur la manière d’atteindre l’objectif proposé… bon d’accord c’était un peu fait exprès 😉

L’après-midi, Mme Corinne Lefebvre, directrice du réseau Neurodev est venue présenter aux participants les activités de son organisation et les ressources disponibles au niveau local. Le réseau et ses correspondantes associatives locales sont présents sur tout le territoire (du Nord-Pas-de-Calais pour le moment), pour accompagner familles et professionnels dans le repérage et la prise en charge de situations complexes en matière de troubles du neurodéveloppement.

Après tout cela, il était bien temps de mettre en œuvre tout ce qui avait été appris ! C’est pourquoi un dernier exercice a occupé les participants : en petits groupes, ces derniers se sont attelés à imaginer et décrire brièvement un projet permettant de faciliter le dépistage des troubles neurosensoriels chez les enfants. Bien sûr, objectifs, moyens de réalisation, partenaires etc. devaient être décrits !

La FEMAS Hauts-de-France tient à remercier vivement tous les participants de cette session ainsi que ses partenaires, Hauts-de-France Addictions, Opaline 62, Neurodev pour leurs interventions, l’ARS Hauts-de-France pour sa présence et son soutien, ainsi que la FFMPS pour l’animation de ces journées de formation.