MSP sans tabac : zoom sur une nouvelle expérimentation !Temps de lecture : 4 min

tabac

Vous en avez peut-être entendu parler par nos chargés de mission, vous êtes peut-être même l’un des chanceux expérimentateurs de ce projet ? La FEMAS Hauts-de-France se lance dans un projet d’envergure en collaboration avec l’association Hauts-de-France Addictions, les “MSP sans tabac“. Et c’est pour très bientôt ! On vous en dit plus tout de suite.

Les fondements du projet

On ne le sait que trop bien, le tabac est responsable chaque année de plus de 75000 décès et constitue la 1re cause de mortalité évitable en France. Afin de faire évoluer ces chiffres, différents programmes et stratégies de prévention sont mis en place et déclinés sur nos territoires. En tant que priorité de santé publique, c’est logiquement que la lutte contre le tabac fait l’objet d’un plan national à part entière avec un objectif ambitieux à l’horizon 2032 : que les enfants nés depuis 2014 deviennent la première génération d’adultes non-fumeurs (<5% de fumeurs).

Si plusieurs axes de travail sont indispensables pour y parvenir, l’une des priorités absolues est le développement de « lieux de santé sans tabac ». Cette démarche a notamment pris vie à travers le programme « Hôpitaux sans tabac » coordonné par le RESPADD. L’ambition de ce programme ? Mobiliser l’ensemble des acteurs des établissements afin de débanaliser le tabac. Etre « lieu de santé sans tabac » consiste notamment pour l’établissement concerné, à s’engager dans une politique active de prévention et d’accompagnement dans la prise en charge des patients tabagiques et leur sevrage. Une politique qui peut également passer par l’aménagement des locaux et espaces extérieurs de l’établissement (définition de zones autorisées éloignées des entrées et fenêtres, installation d’une signalétique adaptée…).

Vous l’aurez sans doute deviné à ce stade ! Souhaitant s’inscrire dans cette démarche et en proposer la déclinaison aux structures d’exercice coordonné, la FEMAS Hauts-de-France expérimente pour la première fois en France le projet « MSP sans tabac ».

MSP sans tabac en Hauts-de-France

Travaillé pendant plusieurs mois, le projet MSP sans tabac a récemment été validé par l’Agence Régionale de Santé et verra très bientôt son comité de pilotage se réunir pour la 1re fois.

Que signifie donc être une MSP sans tabac, et en quoi consistera cette expérimentation ? Il s’agira pour les MSP participantes, de s’inscrire dans une stratégie de lutte contre le tabac visant à la fois la montée en compétences des professionnels de la structure sur la thématique, le renforcement de la prise en charge des patients fumeurs et l’engagement dans des campagnes de prévention & promotion de la santé.

Concrètement, le projet se décline en 3 axes :

  • Un plan d’actions de prévention

Les équipes bénéficieront d’un accompagnement renforcé de la FEMAS Hauts-de-France pour la mise en place d’actions, notamment de prévention (a minima le Mois Sans Tabac).

  • Un projet d’accompagnement de la personne tabagique (patients et professionnels)

Mise en place de protocoles, d’un module tabac dans les programmes ETP, mise en place d’une consultation spécifique par exemple…

  • Un plan de communication

Les équipes expérimentatrices seront outillées et accompagnées en matière de communication (affichage, logo spécifique, charte, goodies, livret, organisation de temps forts…).

La Fédération déclinera son accompagnement sous plusieurs formes, avec la mise à disposition d’une boite à outils (reprenant protocoles, outils de communication, panel d’actions…), la mise en place d’ateliers protocoles, d’une aide au conventionnement avec les CH et le médico-social, la mise en place de groupes utilisateurs (optimiser l’utilisation du système d’information vis-à-vis du repérage du statut fumeur afin de pouvoir effectuer des requêtes), ou encore l’accompagnement des équipes dans leurs demandes de financement (FIR, départements, régions…) en cas de souhait d’aménagement des locaux.

Lancement de l’expérimentation

19 équipes de la région se sont engagées pour être les premières à expérimenter ce programme, pour une durée de 3 ans. Et le lancement du projet est pour très bientôt ! La semaine dernière, Adeline et Bertille, en charge du projet au sein de la Fédération ont présenté les dernières informations importantes à l’équipe salariée et au Bureau. Ensemble, l’équipe a pu découvrir et échanger ses impressions sur les premières propositions de chartes graphiques reçues.

Bien sûr, nous ne manquerons pas de vous tenir informés des avancées de l’expérimentation !
Restez connectés

Nos derniers articles

Naviguer

Suivez nous sur les réseaux sociaux !