Nous vous décryptions dans un précédent article la création des ESP, CPTS et PTA. L’ANAP approfondit aujourd’hui le sujet en publiant un guide méthodologique pour l’élaboration de dispositifs d’appui, tels que la plateforme territoriale d’appui (PTA).

Une plateforme territoriale d’appui : pourquoi ?

Pour offrir une prise en charge de qualité aux patients et accompagner au mieux l’exercice des professionnels de santé, il est indispensable de renforcer la coopération entre ces derniers. Une organisation et une coordination pluriprofessionnelle des parcours de santé permettront d’accompagner au mieux les situations complexes : la plateforme territoriale d’appui (PTA).

Plateforme territoriale d’appui : qu’entend-on par complexité ?

La complexité peut se manifester sur le plan médical, psychologique, économique ou social.
Par exemple, le médecin peut avoir besoin d’un appui :

  • Pour certaines démarches (ex. : identifier une aide à domicile, orienter un patient vers un EHPAD) ;
  • Pour évaluer une situation ;
  • Pour coordonner les interventions des professionnels sanitaires, médicosociaux et sociaux autour du patient.

« La complexité se révèle à travers des situations pour lesquelles la coordination entre les seuls acteurs du premier recours ne suffit plus. La prise en charge nécessite dorénavant l’intervention de plusieurs acteurs : professionnels de santé, médicosociaux ou sociaux. »

Organisations territoriales au service de la coordination – Tome 1 : Construction de dispositifs d’appui à la coordination des situations complexes. ANAP, 30 août 2017.

Quelles sont les missions d’une plateforme territoriale d’appui ?

La loi n°2016-41 du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé a créé les PTA (article 74) pour favoriser la coordination de ces parcours de santé complexes.

LA PTA a ainsi 3 missions :

  • Information auprès des professionnels de santé et patients, et orientation vers les ressources du territoire ;
  • Appui à la coordination et à l’organisation du parcours ;
  • Appui aux pratiques des professionnels de santé.

Pour cela, la plateforme territoriale d’appui doit :

  • S’articuler avec l’ensemble des dispositifs de coordination existants sur le territoire ;
  • Couvrir l’ensemble des situations complexes, sans distinction d’âge, de pathologie ou de population.

Comment élaborer une plateforme territoriale d’appui ?

Afin d’encourager la mise en place de ces PTA, l’Agence Nationale d’Appui à la Performance (ANAP) a élaboré un document à visée méthodologique pour les porteurs de projets (qu’ils soient professionnels de santé, médico-sociaux, sociaux ou encore institutionnels).

N.B. :  il n’existe pas de modèle standard des PTA.