Un arrêté du 10 juillet fixe le financement pour des activités de télémédecine. 

Le 10 juillet dernier, un arrêté a fixé le financement forfaitaire qui avait été proposé en 2014 dans le cadre d’expérimentations. Aujourd’hui, ce financement est arrêté, imputé sur le fonds d’intervention régional (FIR) des ARS, et dont le montant s’élève à 28 000 euros par an.

Outre les établissements de santé, les établissements médico-sociaux et les centres de santé, les maisons de santé peuvent également bénéficier de cette mesure dans le cas d’un projet de télémédecine.

L’ARS prendra notamment en compte, comme indicateurs, le nombre de téléconsultations mises en oeuvre et le nombre de transports évitables grâce à ces activités. Comme cela est d’ailleurs le cas pour les consultations de le télécardiologie au sein de la Maison de Santé de Laventie, en collaboration avec le CH d’Armentières.

Consultez l’arrêté qui fixe le financement pour des activités de télémédecine

A vos projets !