Le 18 septembre dernier, le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) a remis, à Agnès Buzin, ministre des Solidarités et de la Santé, un rapport sur l’état de santé de la population française. 
Cette analyse est le point d’entrée de la nouvelle Stratégie Nationale de Santé, pour une durée de 5 ans.

Grâce à ce rapport, le ministère des Solidarités et de la Santé a fixé 4 priorités pour cette nouvelle stratégie.

La prévention et la promotion de la santé

Notamment autour des thématiques suivants :

  • la promotion de l’alimentation
  • la promotion de l’activité physique
  • la prévention des maladies infectieuses
  • la lutte contre les conduites addictives
  • la promotion de la santé mentale
  • la promotion d’un environnement et de conditions de travail favorables
  • la prévention de la perte d’autonomie

La lutte contre les inégalités sociales et territoriales d’accès à la santé 


La nécessité d’accroître la pertinence et la qualité des soins

  • L’évolution de la tarification de l’activité vers une prise en compte des parcours, de la qualité et la pertinence des soins
  • L’accent sur la formation des professionnels de santé

L’innovation

Notamment la télémédecine (avec la volonté de sortir des expérimentations) et les objets connectés.

Du 6 au 22 novembre, un premier projet de cette stratégie sera présenté aux français, via une plateforme en ligne. Tout français est invité à exprimer son avis et à proposer des actions !

En décembre, la Stratégie Nationale de Santé sera adoptée définitivement.

La mise en oeuvre de la Stratégie Nationale de Santé est prévue au premier semestre 2018, notamment par sa déclinaison en projets régionaux.

Pour en savoir plus, consultez la synthèse et le rapport de le HCSP

Le communiqué de presse pour le lancement de la Stratégie Nationale de Santé