Retour sur l’expérience d’Eloise, en stage de 4 moisTemps de lecture : 2 min

Après avoir réalisé un stage de 4 mois à la FEMAS Hauts-de-France, Eloise part désormais pour de nouvelles aventures. Elle nous partage aujourd’hui son retour sur son expérience passée à nos côtés. 

Pourrais-tu te présenter en quelques mots et nous parler de ton parcours ?

Je m’appelle Eloise, je suis originaire du Nord de la France et je suis étudiante à l’Institut Nationale Supérieur du Professorat et de l’Education (INSPE) en licence professionnelle gestion et accompagnement de projets pédagogiques parcours Métiers de la santé, prévention et éducation à la santé.

Après l’obtention de mon baccalauréat ST2S, j’ai fait un BTS assistant manager où j’ai pu découvrir le milieu de la prévention lors d’un stage à l’Institut Pasteur de Lille. Ensuite j’ai fait une année de césure pendant laquelle j’ai passé le TOEIC, puis un service civique au service prévention à la CPAM d’Armentières. Ma mission principale concernait la prévention de la santé auprès des jeunes. Malheureusement, cette expérience a duré 2 mois au lieu de 6 car la COVID-19 est arrivée. 

Ensuite j’ai commencé ma licence professionnelle. J’étais intéressée à la fois par le côté prévention et pédagogique.

Pourquoi avoir postulé pour la FEMAS Hauts-de-France ?

J’ai fait de nombreuses recherches pour trouver un stage, en choisissant les mots clés qui correspondaient, et je suis tombée sur la FEMAS Hauts-de-France sur Linkedin. Je suis allée voir le site internet dans l’onglet “Poste à pourvoir” et j’ai vu qu’ils recherchaient une personne en stage. J’aimais beaucoup l’idée d’aider des professionnels de santé à mettre des actions en place de prévention ainsi que les missions proposées. J’aimais également l’idée que les encadrants étaient de la même tranche d’âge que moi. Puis le feeling est bien passé et j’ai signé pour 4 mois.  

Quelles ont été tes missions tout au long de ton stage ?

J’ai pu travailler sur plusieurs thématiques mais surtout celle de la vaccination, la communication et la veille informationnelle. 

Avec la crise de la COVID-19, les missions qui m’ont été confiées ont été multiples :

  • Document de synthèse sur les publics cibles de la vaccination COVID 19
  • Fiche synthèse de présentation des projets de prévention MSP vaccinée et sans tabac
  • Ecriture d’un protocole sur les rappels vaccinaux en rapport avec le projet MSP vaccinée
  • Document de synthèse “qui fait quoi” en ville et dans les centres de vaccination COVID-19 et la cotation

J’ai également eu l’opportunité de travailler sur la création d’outils pédagogiques :

  • Quiz sur la vaccination HPV
  • Jeu des 6 familles

Qu’as-tu pensé de ton stage ? Quels sont les points positifs et les axes d’améliorations que tu retiens ?

Ce qui m’a plu, c’est la diversité des missions au niveau du fond. J’ai pu travailler sur de nombreux sujets à la fois différents et complémentaires où j’ai pu acquérir des connaissances variées. Si je devais parler d’un axe d’amélioration, je dirais que j’aurais aimé travailler sur les thématiques tabac et troubles neuro-sensoriels, mais la période dans laquelle je suis arrivée ne m’a pas permis de me plonger dans ces sujets. 

Que pouvons-nous te souhaiter pour la suite ?

De valider mon année et d’avoir mon diplôme ! Je suis très contente car j’ai été prise en master santé publique à Nancy : http://medecine.univ-lorraine.fr/fr/ecole-sante-publique/les-formations/master-sante-publique .

Nos derniers articles

Naviguer

Suivez nous sur les réseaux sociaux !