Quel bilan pour les pôles et maisons de santé ? 

Il y a 8 ans naissait la FFMPS ; 3 après, c’est au tour de la FEMASNORD, créées par et pour des professionnels de santé libéraux exerçant en maisons et pôles de santé.

Quel bilan peut-on dresser aujourd’hui ?

778 MSP ont été répertoriées par la DGOS en 2015 (dont 29 en Nord-Pas-de-Calais). Parmi elles, 403 structures ont adhéré au Règlement Arbitral, publié en février 2015 : 276 « ex-ENMR » et 127 nouvelles. Il a ainsi été versé 17,9 M€ soit une moyenne de 44.803 € par structure. 55% des équipes ont reçu au moins 66% de leur rémunération maximale.
Enfin 50 nouvelles structures ont signé un contrat depuis début 2016, donc 453 structures sont aujourd’hui entrées dans le Règlement Arbitral.
Ce RA fera d’ailleurs l’objet d’une évaluation par l’IRDES de mai à juin 2017, en prenant appui sur des données externalisées. Les équipes pourront néanmoins être sollicitées.
Outre ces structures existantes, chaque mois de nouveaux projets émergent.

Bien sûr, des progrès sont encore à faire, et notamment en ce qui concerne le système d’informations partagé.
La non-atteinte des objectifs sur l’item du système d’information est le plus souvent en cause. Cela suppose :

  • d’accompagner les équipes dans la mise en place d’un système d’information partagé
  • de faire part des difficultés et besoins des équipes aux éditeurs de logiciels
  • d’évoluer vers une labellisation ASIP : la V2 est prévue pour le premier trimestre 2017

En lien avec l’ASIP, la FFMPS et la Fédération Nationale des Centres de Santé (FNCS) se sont engagées à créer les conditions d’amélioration des systèmes d’informations.

A son échelle, la FEMASNORD organise des Groupes Utilisateurs (GU) de SIP, par visioconférence. Ces GU ont pour objectif de connaître les usages et non usages des logiciels, et de permettre aux MSP d’échanger sur leurs difficultés et besoins. L’ensemble des informations seront compilées dans un rapport à destination des éditeurs de logiciels concernés.

L’année 2017 annonce donc un tournant pour le partage d’informations en maison ou pôle de santé.

Des changements seront également opérés au sein de la FFMPS. L’assemblée générale du 8 décembre permettra le renouvellement du conseil d’administration et du bureau et ainsi de déterminer les orientations politiques et stratégiques pour les années à venir.

De son côté la FEMASNORD continue ses actions d’informations et de soutiens auprès des pôles et maisons de santé du Nord-Pas-de-Calais :

  • Favoriser la montée en compétences et la maturité des MSP (notamment aide à l’élaboration de protocoles pluriprofessionnels)
  • Accompagner les MSP dans l’organisation d’un parcours de soins avec les établissements de santé et les structures médico-sociales.
  • Valoriser la recherche en médecine générale et promouvoir les postes de Chef de Clinique en MSP.
  • Animer les groupes utilisateurs des systèmes d’information partagés des équipes.

L’année 2017 sera marquée par un rapprochement avec la Fédération de Picardie permettant la définition d’une organisation commune.

Ne ratez pas les prochaines Journées de la FFMPS, qui auront lieu les 17 et 18 mars 2017 à Lyon. Le Directeur Général de l’ARS Auvergne-Rhône Alpes, Jean-Yves Grall, la présidente de la HAS, Agnès Buzin et le conseiller d’Etat, Didier Tabuteau, ouvriront ces journées.

D’ici là, restez informés de l’actualité des pôles et maisons de santé sur le site de la FEMASNORD, nos réseaux Facebook et Twitter, la newsletter ou encore via la revue ESOP.

Laurent Verniest,
Président de la FEMASNORD