Le programme BPCO est arrivé à son terme. Quelles sont les avancées ? Quelle est la suite ? 

Lancé en 2012, le programme BPCO (Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive) du Nord-Pas-de-Calais est aujourd’hui arrivé à son terme.

Voici le bilan dressé par le groupe de travail de l’ARS Hauts-de-France dédié à ce programme. 

Ce programme a permis de :

  • renforcer la visibilité de cette maladie encore trop méconnue ;
  • sensibiliser davantage les acteurs de la médecine du travail ;
  • sensibiliser les professionnels de santé de premier recours à cette maladie, notamment au travers des entretiens confraternels de l’Assurance Maladie ainsi que la sensibilisation et la formation des professionnels de santé par l’URPS Médecins Libéraux 59/62 ;
  • mettre en place des projets de santé axés sur la BPCO dans certaines équipes de soins primaires ;
  • développer l’Education Thérapeutique du Patient comme alternative à la réhabilitation respiratoire réalisée en centre, soit en premier cours ou soit en structure intermédiaire ;
  • améliorer la structuration de l’offre de réhabilitation respiratoire délivrée en établissement de santé ;
  • amener les structures dispensatrices d’oxygénothérapie à domicile à signer la charte de la FFAAIR et à intensifier la formation de leur personnel au développement d’une posture éducative.
Outre ces actions, d’autres restent toujours en cours :
  • l’expérimentation de repérage de la BPCO par les professionnels de santé du Calaisis (portage par l’URPS Médecins Libéraux 59/62) ;
  • les travaux d’harmonisation des pratiques du groupe des pneumologues des centres de réhabilitation respiratoire ;
  • les dispositifs de l’Assurance Maladie : Prado BPCO, projet de dépistage spirométrique de la BPCO par les médecins avec la CPAM de l’Artois ;
  • le volet recherche comparant la réhabilitation à domicile et la réhabilitation en centre mené par l’équipe du Dr Dervaux. au CHRU de Lille.
La poursuite des actions sur le champ des maladies respiratoires se fera désormais :
  • dans le cadre du nouveau Projet Régional de Santé, en cours d’élaboration (mise en place en janvier 2018), dans l’axe des maladies cardiorespiratoires ;
  • dans le cadre de la nouvelle région des Hauts-de-France.
2017 sera l’occasion de définir les actions régionales et territoriales à mettre en oeuvre.