Est-il opportun de créer une MSP sur le territoire concerné ?
A quels besoins répond votre projet ?

Tout projet de MSP doit s’appuyer sur un diagnostic territorial. Une MSP doit répondre à un besoin identifié. Observez votre environnement et démontrez l’opportunité d’un tel projet pour le territoire : dressez un état des lieux de votre territoire.

Les objectifs du diagnostic territorial

Ce diagnostic territorial vous permettra de cerner l’offre de soins existante et prévisionnelle, les caractéristiques sociodémographiques de la population, les conditions d’accès aux soins, d’identifier les problématiques sanitaires et les populations vulnérables, etc. Il précise également les besoins des professionnels de santé, de la population locale et des élus.

Ce diagnostic territorial permet :

  • de mieux cerner l’état de santé du territoire et les enjeux d’un projet de MSP,
  • de justifier de l’opportunité d’une MSP auprès de l’ARS Hauts de France,
  • d’être un argumentaire à la recherche de soutiens techniques ou financiers (collectivités locales, institutions, privés…),
  • d’identifier des actions de santé prioritaires,
  • et ainsi d’élaborer votre projet de santé en phase avec le territoire de la MSP.

Les éléments du diagnostic territorial

Analysez :

  • le contexte géographique du territoire : villes concernées, communauté(s) de communes, canton(s), étendue du territoire, accessibilité, etc. ;
  • les caractéristiques démographiques et sociales de la population : nombre d’habitants et évolutions sur les dernières années, tranches d’âges, catégories socio-professionnelles, taux de chômage, revenu annuel moyen par foyer fiscal, part des foyers fiscaux non imposables, précarité (taux de CMU-C et AME) ;
  • les problématiques de santé prioritaires du territoire : pathologies prégnantes, les taux de mortalité associés et taux d’ALD ;
  • l’offre médicale et paramédicale du territoire de premier et second recours : nombres et les évolutions prévisionnelles (projection à 5 ans, en s’appuyant sur l’âge des professionnels), densité comparée à la densité régionale et nationale (nombre de professionnels pour 100 000 habitants), localisation des professionnels, distance des établissements de santé, et la consommation de soins ;
  • l’offre médicosociale (établissements et services) et les actions de prévention sur le territoire ;
  • les besoins et attentes des professionnels de santé (données qualitatives) ;
  • les soutiens dont vous pourrez bénéficier, autant humains, matériels que financiers, (élus, institutionnels, privé…).

N’oubliez pas de communiquer sur votre projet auprès de l’ensemble des professionnels de santé du territoire et également des élus locaux.

Le diagnostic territorial : quels outils ? 

Vous pouvez également vous rapprocher des services municipaux ou d’agglomération de votre territoire.

Ou de l’ARS Hauts-de-France auprès des chargés de territoire.